Langue active :FR

  • Imprimer

Covid-19

Attestation de déplacement dérogatoire numérique

L'attestation de déplacement dérogatoire durant le couvre feu est téléchargeable au format numérique. Une fois renseignée, le générateur créé un fichier pdf avec vos informations ainsi que le motif de votre déplacement.

Générez votre DÉCLARATION   ICI

 


    Adopter le reflex "TousAntiCovid"

    Reconnaissant que StopCovid "n'a pas marché", Emmanuel Macron a annoncé une nouvelle version de l'application de traçage du coronavirus, appelée cette fois Tous Anti-Covid. Disponible depuis jeudi, cette mise à jour inclut de nouvelles fonctionnalités pour tenter de convaincre les Français d'enfin la télécharger.

    Adieu StopCovid, bonjour Tous Anti-Covid !

    • Nouveau nom, nouvelles fonctions
    • Prévenir, tout en garantissant l’anonymat,
    • Suivi de situation et possibilité de télécharger l'attestation
    • Effort de transparence

     


    Mise à jour du 30 Décembre 2020 - Les chiffres au sein de la Métropole de Metz

     

    Mise à jour du 18 Décembre 2020 - Les chiffres au sein de la Métropole de Metz

     

     

    Mise à jour du 11 Décembre 2020 - Les chiffres au sein de la Métropole de Metz

     

    Mise à jour du 04 Décembre 2020 - Les chiffres au sein de la Métropole de Metz

     

    Mise à jour du 26 Novembre 2020 - Les chiffres au sein de la Métropole de Metz

     

    Mise à jour du 31 Octobre 2020 - Les conditions nationales

    Combien de cas et de morts du coronavirus en France ? Dernier bilan

     

    Les derniers chiffres de Santé publique France diffusés vendredi sont alarmants. 545 morts du coronavirus de plus sont à déplorer. Sur ces 545 morts, 255 sont des décès supplémentaires en 24 heures dans les hôpitaux, tandis que 290 ont été répertoriés dans les Ehpad depuis mardi. Par ailleurs, près de 50 000 nouveaux cas (49 215 précisément) ont été enregistrés dans la journée.

     

    Les infos du vendredi 30 octobre

    • Santé publique France a publié son dernier point épidémiologique vendredi, rendant compte avec précision de l'évolution du Covid-19 en France. On apprend notamment, grâce à ce nouveau rapport, que les personnes âgées ont été particulièrement touchées récemment par les contaminations et les décès. Les Ehpad font l'objet de grandes inquiétudes à l'heure de la deuxième vague. Retrouvez tout ce qu'il faut retenir de ce point épidémiologique.
    • La France est officiellement entrée dans une nouvelle période de confinement, vendredi. Pour un moins, minimum, les déplacements sont soumis à une attestation dérogatoire. Retrouvez toutes les infos sur ce reconfinement.

    Quelle est l'évolution du coronavirus en France ?

    L'épidémie de coronavirus est en train de submerger la France comme le montrent chaque soir les bilans quotidiens de Santé publique France. Chaque fin de semaine, l'agence de santé française livre également des points épidémiologiques plus détaillés encore, qui listent des informations plus précises sur la propagation du virus et qui donnent la mesure du problème sanitaire critique que rencontre le pays. Le dernier en date porte sur la semaine 43 (du 19 au 25 octobre 2020). L’évolution est "préoccupante" et même "très préoccupante" pour les personnes âgées de plus en plus touchées selon les auteurs du rapport. Les cas en Ehpad ont presque doublé en une semaine et les décès y sont en hausse. "L’augmentation du nombre de cas, du nombre de personnes nouvellement hospitalisées, du nombre de personnes nouvellement admises en réanimation dans toutes les régions de France métropolitaine annonce des tensions hospitalières dans l’ensemble des régions. Les prochaines semaines seront décisives quant à l’impact de l’épidémie", peut-on lire. Voici ses principaux enseignements :

     

    Santé publique France note une "forte accélération de l’épidémie de Covid-19sur l’ensemble du territoire"

    • en semaine 43. 263 143 cas de Covid confirmés sont remontés dans les radars, contre 171 254 la semaine précédente, soit une hausse de +54%. C'est la troisième semaine consécutive que le nombre de nouveaux cas est en forte augmentation. Le taux de positivité des tests a bondi de 13,8  à 18,6%. Le taux d'incidence atteint 392 cas pour 100 000 habitants (+54%). Les plus fortes augmentations par rapport à la semaine précédente sont observées "chez les personnes âgées de plus de 65 ans (65-74 ans : +68% ; 75 ans et plus : +89%)". "Si la dynamique de l’épidémie se maintient dans les semaines à venir, il est estimé que le nombre hebdomadaire de nouveaux cas confirmés de Covid-19 aura doublé dans 13 jours", écrit SPF.
    • Les conséquences sur les hôpitaux sont désormais très lourdes. Le document décrit une "très importante augmentation des hospitalisations", en hausse de 62% sur une semaine, tout comme des admissions en réanimation (+35%). "Par rapport à début septembre (S36), les nombres de personnes de 65 ans et plus nouvellement hospitalisées et admises en réanimation ont été multipliés par 7", indique le document. Les autres indicateurs médicaux sont à l'avenant : +22% d'actes de SOS Médecins, +45% pour les passages aux urgences.
    • Les décès sont aussi en nette augmentation. On en a déploré 1318 entre le 19 et le 25 octobre 2020 contre 872 la semaine précédente, soit une progression de 51%. "Au niveau national, le nombre de décès tous âges confondus en semaine 40 (du 28 septembre au 4 octobre) et en semaine 41 (du 5 au 11 octobre) est en hausse significative par rapport au nombre attendu", indique le rapport.
    • Les Ehpad sont de nouveau frappés. Santé publique France rapporte une "augmentation du nombre de cas et de décès dans les établissements médico-sociaux". En semaine 43, on dénombre 12 745 cas recensés contre 6932 la semaine précédente. 11 267 décès au total sont aussi rapportés dans les établissements d’hébergement pour personnes âgées depuis le début de l'épidémie. En semaine 43, 236 décès ont été recensés contre 200 en S42.
    • Des régions et des métropoles sont particulièrement impactées. Il s'agit des régions Auvergne-Rhône-Alpes, Ile-de-France et Hauts-de-France et leurs grandes villes Saint-Etienne, Lille, Lyon et Grenoble. Mais au total, 18 métropoles ont un taux d’incidence supérieur à 250 cas pour 100 000 habitants.

    Dernière mise à jour le 01.01.2021

    à la une

    Cette page a-t-elle répondu à vos attentes ?